Des livres à lire :

 

 

  • Paroles de poilus : Lettres et carnets du front (1914-1918)

Ils avaient dix-sept ou vingt-cinq ans et étaient palefreniers, boulangers, colporteurs, ouvriers ou bourgeois. Ils devinrent soudainement artilleurs, fantassins, brancardiers… Voyageurs sans bagages, ils durent quitter leur femme et leurs enfants, revêtir l’uniforme mal coupé et chausser les godillots cloutés… Sur huit millions de mobilisés entre 1914 et 1918, plus de deux millions de jeunes hommes ne revirent jamais le clocher de leur village natal. Plus de quatre millions subirent de graves blessures. Huit mille personnes ont répondu à l’appel de Radio France visant à collecter les lettres, jusqu’ici éparpillées, de ces poilus. Cet ouvrage en présente une centaine. Des mots écrits dans la boue et qui n’ont pas vieilli d’un jour. Des mots déchirants, qui devraient inciter les générations futures au devoir de mémoire, au devoir de vigilance comme au devoir d’humanité…

 

 

Clemenceau

 » Georges Clemenceau fut l’homme aux quatre visages : le Tigre qui fait tomber les ministères, le dreyfusard qui mène pendant neuf ans le combat du droit et de la justice, le premier flic de France qui, trois ans durant, dirige d’une main de fer le ministère de l’Intérieur, enfin le Père la Victoire qui conduit le pays à l’armistice avec l’Allemagne. Ce radical, d’abord haï par la droite pour son anticléricalisme, puis par la gauche pour son sens de l’ordre et sa lutte contre le pacifisme, est un homme apparemment contradictoire, qui se définissait lui-même comme un  » mélange d’anarchiste et de conservateur « . Du premier, il avait la passion de la liberté, la philosophie individualiste, le dégoût de la  » caserne collectiviste « . Du second, l’amour de la patrie, le respect de la propriété, une certaine forme de pessimisme – celui de l’homme d’action – sur la nature humaine. « 
Michel Winock

 

  • Paroles de poilus : intégrale 1914 – 1918

Cet ouvrage exceptionnel regroupe des adaptations en BD de véritables lettres de Poilus par Guarnido, Bajram, De Metter, Lepage, Lidwine, Parnotte, Mallié, Juan Gimenez et bien d’autres. Des mots écrits dans la boue et qui n’ont pas vieilli d’un jour. Des dessins chargés d’émotion qui marqueront les esprits.

 

 

 

 

 

  • Encyclopédie de la Grande Guerre 1914-1918 – Nouvelle édition

 La Grande Guerre est le premier événement marquant du XXe qui a eu pour conséquences des pertes monumentales autant en termes de vies humaines que de dégâts matériels. Ces répercussions à l’échelle mondiale, nous les retrouvons dans cette nouvelle édition qui, grâce à des historiens spécialisés, apporte une vision plus éclairée de l’un de plus grands conflits mondiaux. De l’attentat de Sarajevo à l’Armistice, dont nous fêterons le centenaire, découvrez avec détails et de façon illustrée toutes les batailles, les stratégies d’attaques mais aussi, plus profondément, plongez dans cette période singulière aux côtés des poilus et de tous les civils qui ont aussi lourdement ressenti les secousses de cet événement tonitruant.

 

 

 

  • Guide des ordres et décorations de la résistance et de la libération : 2ème guerre mondiale

 

 

 

 

 

 

  • Une vie, une jeunesse au temps de la Shoah

Simone Veil est née en 1927 à Nice. Âgée de 17 ans, elle est déportée à Auschwitz. Des études à l’Institut d’Etudes Politiques et à la Faculté de droit la conduisent à entamer une carrière de magistrate. En 1974, elle entre au gouvernement comme Ministre de la Santé et fait voter la loi de légalisation de l’avortement. Elle devient en 1979 la première femme présidente du Parlement Européen. Elle poursuit depuis une carrière politique hors du commun. Elle a été membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007. Elle a été reçue à l’Académie française en avril 2010.

 

 

 

 


Site internet à consulter :

France TV education