Le monde combattant se pose des questions

Il y a quelques années en arrière 95% des élus étaient des anciens combattants. Aujourd’hui, 95% des élus n’ont pas connu les guerres ni le service militaire. C’est la raison pour laquelle nous leur demandons d’arrêter de s’attaquer aux anciens combattants pour chercher des économies.

Ces hommes qui ont donné leur vie pour la France et la liberté ne méritent pas qu’on leur supprime la gratuité des transports publics et encore moins de faire payer une taxe pour un local municipal.

Sans oublier qu’ils sont présents par tous les temps devant les monuments aux morts pour rendre hommage aux camarades mort pour la France.

Les anciens combattants méritent la reconnaissance du pays et le respect.

Le bureau départemental